Montpellier – Strasbourg : valeurs similaires, dynamiques contraires

Montpellier (7e) reçoit Strasbourg (19e) ce dimanche à 15 heures lors de la 11e journée de Ligue 1. Les enjeux de cette rencontre sont multiples pour deux équipes aux trajectoires opposées.

Le MHSC et le RCSA se retrouvent en championnat de France neuf mois après la gifle infligée par les Sudistes aux Alsaciens (3-0, le 29 février). Cette dernière confrontation officielle reflète les débuts de saison 2020-21 des deux clubs. 

Montpellier, 7ème du classement avant la 11e journée, reste sur deux succès importants sans encaisser de buts : 1-0 à Saint-Etienne puis 2-0 à Bordeaux. Strasbourg, avant-dernier de Ligue 1, a subi 5 revers lors de ses six derniers matches, encaissant en moyenne 2 buts par rencontre sur cette période.

Tous les secteurs sportifs sont à l’avantage des Héraultais à l’aube de ce duel. Classement actuel, buts inscrits cette saison (16 contre 10 pour Strasbourg), buts encaissés (13 contre 19) mais aussi les résultats sur les 5 dernières années. Montpellier est le dixième club français le plus performant quand Strasbourg, 22e, ne serait pas classé parmi l’élite hexagonale.

Point positif pour le club strasbourgeois : une valeur d’effectif plus élevée (102 M€) que celle de l’adversaire montpelliérain (92 M€). Avec le défenseur Mohamed Simakan (15 M€) et l’attaquant Habib Diallo (12 M€), le RCSA domine le MHSC d’Andy Delort (13 M€) et Téji Savanier (12 M€). Cependant, le champion de France 2012 a construit ses performances récentes et conservé une solidité économique. Selon le FC Value de l’Observatoire du Sport Business, le club de Montpellier est estimé à 49 millions d’euros contre moins de 39 M€ pour celui de Strasbourg.

En termes de popularité virtuelle, l’équipe de Michel Der Zakarian (872.000 fans) est deux fois plus suivie sur les réseaux sociaux que celle de Thierry Laurey (418.000). Mais la tendance s’inverse quand il s’agit de soutien “en présentiel”. 

Le RCSA remplit en moyenne 25.200 des 26.100 places que lui offre son Stade de la Meinau. Le MHSC est un moins bon élève : 13.800 spectateurs en moyenne pour une capacité de 22.000 sièges. Et cette fidélité strasbourgeoise se traduit avec le nombre d’abonnés au stade : 19.200 supporters récurrents contre seulement 8.600 pour le club de la Paillade.

Avec une dynamique sportive favorable, Montpellier pourra compter sur ses deux paires : au milieu, Téji Savanier et Florent Mollet, en attaque, Andy Delort et Gaëtan Laborde. En face, un cas de Covid-19 a été détecté dans l’effectif strasbourgeois et le forfait de Alexander Djiku a été annoncé.

La rédaction de Sport-Vox parie sur un succès probant de Montpellier avec une nouvelle passe décisive de Gaëtan Laborde. Pourquoi pas pour son compère de l’attaque Andy Delort. Victoire 2 à 0 contre Strasbourg, avec une défense solide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *