US Open, nos pronostics : tableau féminin

Aug 20, 2017; Mason, OH, USA; Garbine Muguruza (ESP) holds the Rookwood Cup after defeating Simona Halep (ROU) in the finals during the Western and Southern Open at the Lindner Family Tennis Center. Mandatory Credit: Aaron Doster-USA TODAY Sports

Les premiers échanges vont bientôt débuter à New-York et, une fois n’est pas coutume, le tournoi féminin pourrait être l’attraction principale de la quinzaine.

Alors que le tournoi masculin peine à se trouver des cadors pour assurer le spectacle, la WTA s’est enfin trouvé une hiérarchie claire et une concurrence exacerbée pour attaquer le dernire majeur de l’année. La transition de l’après Serena semble bien lancée avec une palanquée de jeunes joueuses décomplexées et libérée de l’encombrante ombre de la reine. On devrait voir du spectacle chez les filles avec, pourquoi pas, l’avènement d’une nouvelle souveraine.

Le vainqueur : Garbine Muguruza

Son titre de Roland Garros 2016 est enfin digéré. Après une période de flottement post premier Grand Chelem, l’espagnol a remis la marche avant en remportant son deuxième majeur à Wimbledon. Depuis, c’est clairement la patronne du circuit et semble inarêtable, ou presque.

Dernier exemple en date, son éclatant triomphe dans l’Ohio où elle a pulvérisé ses deux devancières au classement WTA – 6/3 6/2 contre Pliskova et 6/1 6/0 sur Halep – pour s’offrir le trophée. La N°3 mondiale arrive lancée comme un frelon et pourrait s’offrir un double triomphe avec le trophée et la première place au classement.

La surprise : Catherine Bellis

En constante progression depuis le début de saison, la très jeune américaine connaît une montée en puissance inéluctable et va forcément finir par envoyer une grosse perf dans un tournoi majeur. Quoi de mieux que de réussir un gros coup à domicile ?

Toute proche d’être tête de série pour le tournoi – elle est 36ème WTA, son meilleur classement – la jeune femme a réussi de très bonne US Open Series, avec notamment de grosses victoires sur Kvitova (6/2 6/0 quand même !) et Kuznetsova. C’est justement la Russe qui sera sur sa route au troisième tour. Peut-être l’opportunité pour « Cici » de découvrir une deuxième semaine en majeur.

La déception : Venus Williams

La magnifique embellie londonienne semble bien s’être brutalement arrêté en finale de Wimbledon pour l’aînée des sœurs Williams. Corrigée par Muguruza, elle a brusquement fait son âge, 37 ans tout de même, et apparaît enfin en bout de souffle.

Sa tournée américaine l’a confirmé, elle est touchée mentalement par cet échec et marque le pas. Dominée dans les grandes largeurs par Svitolina à Toronto, elle ne sera sans doute pas capable de rivaliser avec les meilleures. On pourrait même l’imaginer prendre prématurément la porte. Dès le second tour contre Océane Dodin ? Pas impossible.

La meilleure française : Caroline Garcia

Si les garçons sont clairement dans le dur avec une relève poussive qui tarde à percer, les principaux espoirs tennistiques bleus reposent désormais sur les épaules des filles. Si elles ne sont pas nombreuses, leurs leaders sont jeunes et montent en puissance. On peut clairement espérer un gros coup très prochainement.

Pour cette édition, si Mladenovic, quart de finaliste en 2015 et 13ème mondiale est la mieux placée sur le papier, elle est très en retrait cet été avec un seul succès depuis Wimbledon. On pariera plus facilement sur Caroline Garcia, particulièrement constante depuis Roland Garros. Si on sait depuis longtemps qu’elle a toutes les armes pour intégrer le Top 5, il lui manque encore ce petit déclic pour battre les meilleures, peut-être à New-York.

Le match : Simona Halep – Maria Sharapova

Pour son retour en Grand Chelem après sa suspension pour dopage, le destin n’a pas été tendre avec la russe en lui réservant un énorme défi dès son entrée en jeu. L’ancienne N°1 mondiale devra ainsi se coltiner l’une des taulières du circuit, la roumaine, finaliste de Roland Garros.

Si l’issue de la rencontre ne fait pas trop de doutes – on imagine mal Sharapova pouvoir vraiment inquiéter la N°2 mondiale – on a quand même très envie de voir de quoi est capable la gagnante 2007 sur un grand court face à une forte opposition. On guettera également la réaction du public qui pourrait ne pas être tendre avec elle, l’ambiance s’annonce électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *