La soufflante N°11 : France-USA, un exploit snobé par les médias

Retour de la soufflante sur Sport-Vox. Aujourd’hui on évoque le couverture médiatique ridicule des Bleus du basket, pourtant auteur d’une performance majuscule en Chine.

Ils l’ont fait ! Les basketteurs tricolores ont réussi l’exploit d’une vie, celui qui marque à jamais un sport et une génération : dominer un Team USA réputé invincible ! Une performance inoubliable pour les millions de téléspectateurs qui ont vibré devant leur écran. Ah ben non, en fait, comme ce n’est pas du football, seuls les abonnées de Canal+ ont pu vibrer devant les exploits de Gobert et ses copains…

Une performance historique…

Avant de râler, prenons cependant une minute pour profiter un peu. Oui, on ne rêve pas, ce sont bien nos petits frenchies qui ont réalisé la perf de cette compétition, pas les Serbes, Australiens ou Espagnol, pourtant plus attendus. Ce 89-79, qui met fin à 13 ans d’invincibilité en compétition, restera à jamais comme le grand jour d’une génération exceptionnelle ou, encore mieux, son acte de naissance au plus haut niveau.

Alors oui, certains pisse-froids vont venir nous expliquer que cette équipe américaine n’avait rien à voir avec l’immense Dream Team qu’ils sont capables d’envoyer et que sa chute était prévisible. C’est vrai que les méga-stars n’étaient pas au rendez-vous mais l’équipe présentait tout de même un rooster de 12 starters NBA avec 2 all-stars avec un duo Popovich/Kerr aux manettes ! Excusez du peu…

Aurions-nous dominé une équipe type, c’est peu probable mais là n’est pas la question, les défections adverses ne sont pas du ressort de Collet et ses hommes. Ils avaient face à eux l’effectif le plus complet de la compétition mené par un coach de légende et ils l’ont bouffé, tout simplement. Gobert leur a marché dessus dans la peinture, montrant bien à Turner pourquoi il était LE meilleur protecteur de cercle de la planète, pendant que De Colo, Fournier et Ntilikina les châtiaient de loin. Un triomphe indiscutable.

…complètement absente des médias

À titre personnel, j’ai pris un pied terrible à regarder l’incroyable intensité défensive mise par les Bleus détruire les ambitions américaines et mettant notamment Kemba Walker sous l’éteignoir (10 pions pour un all star qui tourne à 25,6 pts de moyenne en NBA). Bref, mon seul regret réside dans le fait que si peu de personnes aient eu accès au match : 220 OOO personnes, une vaste blague ! Les chiffres sont excellents pour Canal+ Sport mais ridicules eu égard au potentiel qu’avait cette rencontre sur une chaîne gratuite.

Si la demi-finale de cet après aura droit aux honneurs de M6, il est quand même absolument scandaleux que les Français n’aient pu se réunir autour d’un match historique comme peuvent l’être un France-Nouvelle-Zélande au rugby ou un France-Brésil au foot. La faute aux diffuseurs qui ne portent pas leurs couilles bien entendu mais pas seulement. Comment est-il possible qu’un quart de finale de Coupe du Monde de Basket ne soit pas un « Événement sportif d’importance majeure » ?

Sur cette liste fixée par la loi, seule figure une éventuelle finale (avec la France) alors que tous les matches des Bleus du foot, même amicaux, sont concernés. Une aberration qui démontre une fois de plus l’omniprésence du ballon rond et le manque affligeant de culture sportive dans notre pays qui est passé complètement à côté d’une rencontre historique d’un sport majeur en France et dans le monde.

Si la fin de cette compétition sera donc en clair pour les Bleus, espérons que cet oubli ne restera qu’une péripétie dans une semaine historique. Allez les Bleus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *