La Soufflante N°1 – Neymar en dilettante

Sur Sport-Vox, désormais, tous les lundis c’est « La Soufflante » ! Un ou plusieurs membres de notre rédaction vous livre leur coup de gueule sur le week-end sportif qui vient de s’achever. Pour cette première édition, c’est Guillaume Jacquot qui s’y colle avec, dans le viseur, le comportement de la star brésilienne du PSG, Neymar.

Neymar en roue libre totale avant Naples

De la péninsule arabique au Portugal, en passant par Barcelone, Neymar a profité de quelques jours de repos, après un passage en sélection brésilienne, pour s’amuser entre amis. La préparation idéale avant un match crucial en Ligue des champions ?

Après un séjour en Arabie Saoudite avec la Seleçao, Neymar a manqué l’entraînement avec le PSG vendredi dernier pour s’offrir du bon temps. Le numéro 10 parisien a profité des jours de repos accordés par Thomas Tuchel pour filer au Portugal, soutenir son ami et compatriote surfeur Gabriel Medina, qui disputait une épreuve du Championnat du monde. Puis, avant de rallier l’Hexagone dimanche tard dans la soirée, « Ney » a effectué une dernière escale à Barcelone afin de passer la journée avec Arthur, son coéquipier en sélection. Le tout avec la bénédiction du club francilien.

Plutôt étonnant à trois jours de disputer le match le plus important de la première moitié de saison du Paris Saint-Germain, face au Naples de Carlo Ancelotti, en Ligue des champions… On peut ainsi légitiment se demander si ce périple était le bienvenue avant ce choc décisif, programmé ce mercredi (21h) au Parc des Princes. Sachant pertinemment que l’ancien Barcelonais ne s’est pas reposé (mentalement peut-être, en revanche, physiquement non) et n’a pas suivi d’entraînement individuel durant ces jours de « repos », relayés en long et en large sur les réseaux sociaux.

Le précédent face au Real Madrid

Alors, est-ce l’attitude d’un joueur concerné et impliqué ? Est-ce digne d’un footballeur professionnel tout simplement ? Le PSG aussi, qui lui a accordé ce congé, met-il pas son institution en danger ? Dans le Canal Football Club, la légende Gianluigi Buffon a pour sa part confié n’avoir jamais été témoin d’un tel passe-droit en plus de 20 ans de carrière. Ceci étant dit, bichonner la star auriverde n’était pas dénué de tout sens au vue de l’enchaînement de matches des champions de France avant la trêve internationale et le programme qui se profile après… Et bien entendu, ses partenaires n’ont pas eu besoin de lui pour étriller 5-0 Amiens samedi.

Le problème, c’est bien Naples. Une confrontation si importante pour les champions de France en titre et leur quête européenne. Mais comme toujours, le terrain sera le seul juge de paix. D’autres grands joueurs avant lui ont fait preuve de suffisance avant des grands rendez-vous. Mais dans ce cas, vous n’avez pas le droit à l’erreur sur le rectangle vert. Vous n’avez pas le droit d’être mauvais… Sinon, on connaît la chanson. Tous vos écarts vous reviennent en pleine face. Souvenez-vous de sa gigantesque fête d’anniversaire à une semaine du choc face au Real Madrid en 8e de finale, qui avait suscité la polémique avec la suite qu’on connaît tous… Gare à la déconvenue donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *