En paroles et en chiffres : « iceborg » Bjorn Borg

En partenariat avec l’Observatoire du Sport Business, Sport-vox célèbre l’anniversaire des voix du sport à travers des portraits décalés en cinq citations. Aujourd’hui Bjorn Borg a 64 ans.

1 – Bjorn Borg : l’impassible

«  La principale qualité du tennis, c’est de rester concentré. « 

Avant même son palmarès, on se rappelle de l’attitude du Suédois sur le cours. Bien que très affable et fêtard en dehors du court, Borg était aux antipodes de son grand rival McEnroe raquette en main, ne montrant jamais une émotion et étant toujours d’un impressionnant sang froid.

2 – Bjorn Borg : le compétiteur

 » J’avais été n° 1; devenir n° 2 ne m’intéressait pas. « 

Au delà de son amour pour le jeu, c’est sa volonté d’être le meilleur qui a été le fil rouge de sa carrière. Vainqueur de 11 tournois du Grand Chelem et ultra-dominateur pendant de nombreuses années, il arrêtera brutalement quelques mois après son sixième triomphe parisien à seulement 25 ans, sentant qu’il commençait à être dépassé par McEnroe.

3 – Bjorn Borg : le réservé

 » La célébrité n’est pas très intéressante… Idéalement, je préférerais que personne ne me reconnaisse dans la rue. »

Borg, c’est l’art de la discrétion. Immense champion, il n’est pas du genre à apprécier le strass et les paillettes. Rares sur les plateaux et dans les médias depuis sa retraite, il mène une vie tranquille et simple dans son pays natal.

4 – Bjorn Borg : le businessman

«  Ce qui aurait été étonnant, c’est que, après avoir été le meilleur au tennis, je connaisse la même réussite dans tous les domaines.  »

Désireux de se reconvertir dans la mode, un secteur qui l’a toujours intéressé, il a connu un parcours chaotique, connaissant la faillite et étant même victime d’escroquerie. Finalement sa ligne de sous vêtement s’en remettra pour connaître aujourd’hui le succès, assurant à son créateur un joli train de vie.

5 – Bjorn Borg : le passeur

 » Au même âge, il m’aurait sûrement battu. « 

Le nom de Borg n’a peut-être pas fini d’inspirer la crainte sur les courts de Roland Garros puisque son fils Léo, à peine âgé de 17 ans, est l’un des plus solides espoirs du pays. De là à l’imaginer en digne héritier, il y a encore une marge puisqu’à cet âge Bjorn remportait son premier Roland Garros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *