Dossier FFR : le temps des réformes est arrivé

intro-dossier-ffr

Après le simulacre d’élection à la LNR (voir par ailleurs), c’est bientôt au tour des membres de la FFR de s’exprimer pour désigner leur nouveau président. Dans ce cadre de renouvellement (ou pas) de nos institutions, Sport-Vox se mobilise pour apporter des idées aux différents protagonistes à travers un dossier spécial.

Place forte historique du rugby mondial, troisième pays comptant le plus de licenciés (438 00 en 2014/2015), la France n’a jamais autant aimé le ballon ovale. En constante progression, notamment depuis l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2007, l’intérêt du public ne se dément pas, faisant du rugby le deuxième sport collectif préféré des Français.

De plus en plus structuré, le rugby Français a vu émerger un championnat fort, attirant un public nombreux, des partenaires importants, des joueurs du monde entier pour des résultats probants. Avec trois victoires en Coupe d’Europe sur les quatre dernières éditions, les clubs de l’hexagone dominent le rugby européen.

Un public fidèle, un nombre de pratiquants en hausse régulière, des clubs performants, tous les voyants semblent au vert et, pourtant, le rugby tricolore traverse l’une des pires crises de son histoire et n’a jamais semblé aussi fragile.

Depuis plusieurs années, l’équipe de France, vitrine du rugby français, est en crise de résultats et d’identité. Déclinant au classement IRB, dépassé par ses rivaux nordistes et incapable de rivaliser avec les nations du sud, le XV de France est progressivement devenu une équipe de seconde division mondiale.

dossier-rugby-objectif-2023

L’humiliation subie lors du quart de finale de Coupe du Monde face à la Nouvelle-Zélande n’est pas un échec conjoncturel, il n’est pas seulement le résultat d’un mandat raté par un staff aux choix discutables.

Non, le désastre de Cardiff a des racines beaucoup plus profondes (voir par ailleurs). C’est le résultat de quinze ans de politique sportive inadaptée à l’évolution d’un rugby devenu professionnel en 1995 mais géré en France sur des principes toujours teintés d’amateurisme.

La vision fédérale du rugby, sur le plan organisationnel mais également technique est aujourd’hui archaïque et largement en retard sur la concurrence.

Pour remonter la pente, il est urgent de repenser totalement le rugby français, en finir avec l’opposition clubs/sélection tout en mettant l’équipe nationale au centre des préoccupations. L’objectif est de favoriser l’émergence et la progression d’une nouvelle génération de jeunes joueurs adaptés aux nouvelles exigences du rugby mondial.

Pour ce faire, l’accent doit être mis sur la valorisation des compétitions et des joueurs, penser qualitatif plutôt que quantitatif. Ces objectifs peuvent se décliner sur quatre aspects :

dossier-rugby-objectif-2023-3

Il n’y a pas de solutions miracles et les réformes prendront du temps avant de porter leurs fruits, on ne peut contrebalancer le retard accumulé par des années d’errance en un mandat. Une victoire à la Coupe du Monde 2019 au Japon semble d’ors et déjà illusoire, il faut voir plus loin. La candidature de la France pour la Coupe du Monde 2023 doit être le moteur de la révolution structurelle à mener.

coupe3

FFR : OBJECTIF 2023

Retrouvez le premier volet de notre dossier dès demain sur Sport-Vox.

2 thoughts on “Dossier FFR : le temps des réformes est arrivé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *