Australian Open, nos pronostics : tableau féminin

Bien que le circuit WTA ne soulève pas chez moi une vague d’enthousiasme débordant (voir ici), je me suis néanmoins penché sur le tableau féminin de cet Open d’Australie.

Alors que la saison reprend à peine, les cartes semblent être rebattues chez les dames avec les interrogations qui pèsent sur les patronnes du circuit Serena Williams et Angelique Kerber. Tout semble ainsi particulièrement ouvert avant la première levée du Grand Chelem.

  1. La gagnante : Johanna Konta

Si chez les hommes nous avons joué la sécurité, le tableau féminin pourrait sacrer une nouvelle championne. Demi-finaliste surprise la saison passée, la britannique Konta arrive en effet à Melbourne dans les meilleures dispositions et semble en mesure de rafler la mise.

Alors que les habituelles favorites se cherchent encore, la neuvième mondiale réalise un début de saison canon couronné par un titre à Sidney. Une préparation idéale pour cette joueuse puissante qui pourrait devenir la première britannique depuis 1969 et Ann Haydon Jones à remporter un tournoi du Grand Chelem.

  1. La surprise : Daria Gavrilova

Chez les femmes, les surprises sont généralement très difficiles à anticiper et je concède avoir eu beaucoup de mal à sortir un nom de mon chapeau. On jouera donc la carte locale avec l’australienne Daria Gavrilova.

La talentueuse moscovite (naturalisée australienne en 2012) pourrait bien profiter d’un tableau relativement clément pour atteindre au minimum les quarts de finale avec au passage une victoire sur la tchèque Pliskova. Très complète techniquement et soutenue par un public toujours bouillant, elle en a les capacités.

  1. La déception : Angelique Kerber

Tenante du titre et N°1 mondiale, l’allemande fait son retour à Melbourne Park auréolée d’un tout nouveau statut qu’il va lui falloir assumer. Si elle s’en défend, cette nouvelle pression pourrait bien avoir raison de ses ambitions dans le tableau.

Beaucoup moins en verve que la saison dernière, Kerber réalise un début d’année poussif avec une seule victoire pour deux défaites. Dans un tableau féminin très homogène, elle pourrait être en difficulté assez rapidement avant de tomber dès les quarts de finale contre une espagnole Suarez Navarro ou Muguruza.

  1. La meilleure française : Caroline Garcia

A l’instar de leurs homologues masculins, la cuvée 2017 ne s’annonce pas comme un grand cru pour les filles. Si Alizé Cornet est en forme en ce début de saison avec une belle finale à Brisbane, le tirage au sort lui réservé une mauvaise surprise en plaçant Agnieszka Radwanska, une de ses bêtes noires, sur sa route dès le troisième tour. Mladenovic quant à elle n’a pas forcément rassuré à Perth. Si elle a remporté la Hopman Cup avec Richard Gasquet, ses performances en simple ont laissé à désirer et son deuxième tour face à Gavrilova semble hors de portée.

On va donc croire à Caroline Garcia qui s’est cachée en ce début d’année 2017. Un peu par défaut donc mais aussi suite à sa belle finale de Fed Cup durant laquelle elle a porté les Bleues. On peut ainsi clairement espérer un huitième de finale de prestige contre la reine Serena qu’elle n’a plus affrontée depuis 2014. Si elle arrive enfin à mettre son jeu en place dans un grand rendez-vous, l’exploit semble même envisageable.

  1. Le match Carla Suarez-Navarro – Garbine Muguruza

On va être très honnête, je n’attends pas grand-chose du tableau féminin et de son jeu stéréotypé devant lequel je m’ennuie ferme. Il y a donc peu de chance qu’on se régale plus que d’habitude devant le spectacle offert par les championnes cette année.

Je me rabattrai ainsi sur l’une des seules joueuses que je trouve regardable, l’espagnol Suarez-Navarro. Portée par un jeu atypique fait de variations et un joli revers à une main, c’est une bouffée d’oxygène dans ce terne circuit WTA. Son duel face à sa compatriote en huitième de finale devrait offrir une belle opposition de style et une intensité à même de ravir les puristes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *